Ann ésie – episode 1

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ahegao

Ann ésie – episode 1″han ! han ! han !”Je regarde Anne. Elle est assise sur la queue du mec, les cuisses bien écartées pour me montrer sa chatte. Le sexe est gros, mais elle s’empale dessus sans sourciller. Je l’ai tellement enculée… Elle a une bite dans chaque main, qu’elle branle avec vigueur.Anne est ma pute. Ce n’est même pas son nom. Personne ne le connaît.J’ai trouvé Anne sur la route. Elle marchait sur le bas côté, sous une pluie battante. Mes phares l’ont éclairée. Elle portait une chemise blanche, une jupe. Elle avait peut-être un tailleur, mais la veste s’est perdue dans son accident. Pas une grande perte, parce que la vue de ses gros seins moulés par la chemise humide aurait fait bander un mort. Et une étrange beauté se dégageait de ses cheveux noirs plaqués par la pluie, de la pâleur de son teint transi, de la vulnérabilité de sa situation.”Ngh !”Elle a fait disparaître la grosse queue dans son rectum. Anne adore sentir son fion dilaté, par une bite, un plug, n’importe quoi tant que ça lui ouvre le cul.Elle astique les queues dans ses mains avec une vigueur redoublée. A ce stade, elle doit avoir très envie de se faire juter dessus, de sentir le sperme collant sur son visage, sur ses grosses loches, sur sa peau…Je me suis arrêté. Je lui ai demandé comment elle se sentait. Elle était paumée, je l’ai ramenée.Oui, je sais, j’aurais dû l’amener à l’hosto, aller à la police, faire le bien, le bon samaritain. Mais c’était Anne, mais c’était moi. Un sort mauvais s’est jeté sur nous. Elle ne se souvenait plus de rien. Qui elle était, où elle vivait, ce qu’elle aimait.J’en ai profité.”Oui !”Anne reste empalée, ondulant du cul. Elle s’arqueboute, donnant en spectacle sa chatte dilatée. Ses yeux commencent à se révulser. Elle lâche les 2 mandrins pour se branler frénétiquement d’une main, tout en enfoncant ses doigts dans la vulve. Les 2 mecs poursuivent le mouvement initié par Anne, branlant leurs queues à quelques centimètres de son visage.Arrivés à la maison, je lui ai proposé de se changer, de prendre une douche pour se réchauffer. Mais elle restait amorphe.Alors je l’ai déshabillée. Mes mains ont glissé sur sa peau blanche et fraîche. Mes mains ont soupesés ses seins lourds, dont les mamelons dardaient.Elle s’est laissée faire.Je les ai pris dans ma bouche. Elle a aimé. Je lui ai enlevé sa culotte, j’ai glissé ma main sur sa vulve. Elle a aimé.Je lui ai branlé le clito, je lui ai doigté la chatte, je lui ai doigté le cul. Elle a aimé. Elle aimait tout, et elle a fait gicler sa mouille abondamment sur mon tapis.J’ai voulu la garder pour moi.”Ooooh !”Un orgasme puissant secoue le corps d’Anne, bağlar escort faisant apparaître des tâches rouges sur son corps, son visage. La mouille gicle abondamment de sa chatte, qu’elle pilonne avec sa main, l’anus distendu par une grosse queue. Visiblement, le spectacle plaît autant aux 2 mecs en train de se branler furieusement qu’à moi. Anne a la bouche ouverte, elle tire la langue. Un premier jet de sperme vient l’éclabousser.”Encore !”Elle tourne son visage maculé vers l’autre bite. Le liquide blanc jaillit en grosses saccades, couvrant sa langue, ses lèvres, ses yeux.Je l’ai emmenée à la salle de bain. J’ai commencé à faire couler la douche, bien chaude. Je me suis mis à nu, comme elle. J’ai commencé à la frictionner. “C’est agréable, monsieur”. “Pour moi aussi tu sais”.Je bandais comme un âne. Avisant ma queue gonflée, elle a demandé “que vous arrive-t-il ?””Comme ça me fait plaisir de te faire plaisir, je te donne un moyen de te faire plaisir en me faisant plaisir, tu comprends ?”Un pli a barré son joli front.”Euh ?””Il faut que tu mettes mon sexe dans ta bouche””Pourquoi ?””Pour le laver. Pour me faire plaisir. Moi aussi je t’ai lavée et fait plaisir””D’ac… D’accord””Agenouille toi. Ce sera plus facile”Elle s’est exécutée. Une vraie poupée. Elle avalé ma bite sans hésiter. J’ai senti sa langue sur ma queue, déclenchant un agréable frisson le long de mon membre.”Bouge la tête maintenant”La pipe était maladroite, mais une conviction l’habitait.”Slrrp slrrp slrrp”Elle m’aspirait la bite avec application. Sentant le jus monter, je lui prenais la tête entre les mains.”Ne t’arrête pas cochonne !”Ondulant du bassin, je lui remplis très vite la bouche de mon foutre, curieusement excité par cette passivité volontaire.”Mgfff !”Elle a ouvert de grands yeux surpris quand le sperme a giclé au fond de sa gorge. “Avale bien tout !”Elle a dégluti.Sa docilité était fascinante.”Tu vas aimer me faire jouir ! Je vais faire de toi ma petite pute”.Elle a juste hoché la tête…”Retourne-toi !”Anne change de position et enfourche l’homme à grosse bite. Elle accueille avec plaisir ce membre dur dans sa chatte baveuse. Son cul est parfaitement dilaté. Je me lève, j’ouvre ma braguette et je sors ma queue turgescente.Pendant qu’Anne s’empale, je lui écarte le fion. Je regarde un moment son anus ouvert. Ma bite raidit. Je la glisse facilement, et jusqu’à la garde, dans son cul de chienne en rut.Je l’ai ramenée dans la chambre.”Je vais t’appeler Anne””D’ac-cord””Dis d’accord maître””D’accord maître””Tu sais ce qu’est un maître ?””Euh…””Ça veut dire que je vais m’occuper de toi, bismil escort prendre soin de toi, te donner du plaisir… Ca te plairait ?””Oui… Je crois… Beaucoup…””Mais il faudra que tu fasses des choses pour moi. Que tu me fasses plaisir aussi. Tu veux bien ?””Comme… Quoi ?””Ce qui s’est passé sous la douche par exemple. Mon sexe était gonflé parce que ça m’a plu de jouer avec ta chatte…””Moi aussi ça m’a plu…””Exactement. Et après tu m’as fait plaisir avec ta bouche…”Elle sourit comme une gamine à qui on offre une poupée.”Oh oui ! C’était rigolo quand je vous ai senti couler dans ma bouche. Et ça m’a fait tout chaud en bas !”(C’est marrant comme elle s’allume de l’intérieur quand on parle de ça). “Je vais te montrer d’autres choses. Tu veux bien ?”Elle a hoché la tête, avec le mélange de sérieux et d’enthousiasme des petits. A cet instant, je voulais l’embrasser. Mais c’est une histoire très différente qui s’est écrite…La double penetration est intense. Je sens l’énorme queue du mec lui remplir la chatte et frotter contre la mienne à travers la mince paroi anale. Ce frottement et le cul accueillant d’Anne font bander ma bite dur. Je la pilonne sans ménagement, les mains lui écartant les fesses pour me ménager une bonne vue sur les va et vient de mon sexe.”Aaaah ! ah ! maître ! Je vous sens ! C’est bon ! Prenez moi encore le cul ! Enculez votre pute !”Je l’ai faite s’allonger sur le lit. Je me suis installé à côté.”Anne. J’aime ton corps. J’aime ta peau blanche, tes gros seins, ton petit ventre, tes longues jambes, le duvet sur ton mont de vénus, les lèvres de ta chatte”En même temps que je citais les différentes parties de son anatomie, prenant sa main dans la mienne, je les lui faisais caresser.”C’est… doux. Ça donne envie de s’envoler un peu””Oui. Tu peux te donner du plaisir comme ça, mais seulement si je suis d’accord. Écarte tes lèvres et mets ton doigt sur le petit bouton”Elle a commencé à se branler devant moi qui n’en perdait pas une miette. Visiblement, ma présence à ses côtés, le raidissement de ma queue, ne la laissaient pas indifférente. “Maître ? Je me sens chaude. Vous pouvez m’aider ?””Je peux le faire. Il faut que tu dises que tu as envie de ma bite, que tu veux la sentir dans ta chatte””J’ai envie de sentir votre bite dans ma chatte, maître”Je l’ai prise. J’ai glissé ma queue gonflée dans son con humide. J’ai écarté ses cuisses, serré ses hanches et imprimé un mouvement de piston à mon bassin. Je voyais mon sexe aller et venir dans son vagin, s’enduire de sa mouille.”Caresse tes seins ! Joue avec eux quand je te prend petite pute çermik escort !”Elle s’est exécutée, faisant rouler ses grosses mamelles dans ses mains blanches. C’était prodigieusement excitant de la voir obéir.”Ça me plaît quand vous m’appelez petite pute””Je vais avoir plein de mots pour toi. Salope. Cochonne. Sac à foutre. Chienne. Pute. Tu vas apprendre à tous les aimer quand je les dirai””Maintenant, sale pute, on va te faire crier !”Je me retire du cul de ma chienne. “Glisse ton engin dans son anus !”Anne est soulevée. Le mec la fait s’asseoir sur sa bite bien épaisse, guidant de sa main le membre turgescent. J’ecarte les fesses de ma petite salope pour qu’elle ait le fondement bien rempli. “Aïe ! C’est gros !””Attend un peu !”Je fais bouger les fesses d’Anne. Ma bite est toute raide. N’y tenant plus, je glisse à mon tour ma queue dans son rectum.”Aaaaaïe ! Maître ! Vous me dechirez le cul avec vos engins !”Elle a les larmes aux yeux. En même temps, elle rougit plus fort. Sa chatte s’embrase. Elle respire intensément, ne sachant plus où s’arrête là douleur et où commence le plaisir.Je lui pilonne l’anus, excité par la grosse queue qui s’y trouve déjà, par les cris que j’arrache à mon esclave sexuelle.Je l’ai traitée de tous les noms. Je l’ai prise dans tous les sens. En amazone, en cuillère, en levrette, debout. Dans la chatte, le cul, la bouche. Je l’ai complètement démontée. Je lui ai giclé sur la gueule. J’en ai fait mon jouet sexuel. Et ça lui plaisait.Énormément.La double anale est une tuerie. Littéralement. Le cul de ma chienne est violé, ravagé par les deux gourdins qui s’acharnent sur elle. Nous sommes trois animaux en rut. Les deux branleurs s’esclaffent.”Putain ! Qu’est – ce qu’ils lui mettent !””T’as vu comme elle couine ? N’empêche, elle encaisse bien cette truie !””Une sacrée salope qu’il a dégoté” Je suis fier de mon esclave. Elle m’excite. Elle excite les hommes. Elle se plie à mes désirs. Elle s’offre entièrement. Elle adore le foutre, les queues, le cul.”Défoncez moi !”Mes couilles remontent, le sperme remonte le long de mon membre tendu.”Je vais, nous allons te remplir le cul Anne !”Je décharge puissamment dans le fion de mon esclave. “Ouiiiii ! maître ! Je sens votre sperme !”Quand je me retire, le sperme s’écoule de l’anus qu’ecartèle toujours la bite de cheval de l’autre mec. J’observe un moment le va et vient de la grosse queue, enduite de mon sperme.”Gicle lui dedans. Remplis ce sac de foutre”.”Ouiiiii ! Encore ! Encore du jus dans mon cul de pute !”Je vois la veine sur la grosse bite pulser.”Ngggnnn” L’autre étalon décharge. Anne se cabre, tire la langue, serre les draps. Un jet de mouille jaillit de sa chatte…Elle halète contre le mec à grosse bite. Je me rapproche d’elle, prend son menton dans la main.”Regarde moi !”Elle est à moitié groggy. Mais elle me distingue à travers le voile du plaisir. “Maître…” susurre-t-elle d’une voix pâteuse.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir