Sarah, étudiante et escort

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Sarah, étudiante et escortJ’avais très envie de réaliser l’un de mes plus vieux fantasme : me faire sucer en gorge profonde par une jeune femme, lui éjaculer dans la bouche puis qu’elle avale mon sperme.Je dois vous dire que je suis marié et que ma femme suce très bien mais elle refuse toute éjaculation sur elle ou dans sa bouche. Je devais donc trouver un autre moyen.Je passe donc l’annonce suivante sur un site spécialisé : Homme européen de 32 ans recherche jeune femme européenne entre 18 et 26 ans pour une fellation nature en gorge profonde avec éjaculation buccale et « swallow ».Quelques jours après avoir passé mon annonce, j’ai le plaisir de recevoir la réponse suivante :Bonjour, moi c’est Sarah, j’ai 21 ans, 1m70, 60kg, étudiante un peu en galère et très talentueuse dans ce que tu cherches… Dis-moi ce que tu veux, quand, et je l’exécute.Ne m’attendant pas à recevoir une telle réponse, je décide de prendre quelques jours pour y répondre. Je lui donne quelques précisions sur ma recherche et lui demande si elle avale bien le sperme.Elle me répond « J’aime avaler ».Après quelques échanges de mails, nous nous accordons sur un prix pour cette prestation mais comme nos emplois du temps ne correspondent pas, nous devons cependant attendre une dizaine de jours pour que le rendez-vous se tienne. Nous en profitons pour faire connaissance par mails.La veille du jour convenu pour la rencontre, elle m’envoie un mail pour me dire qu’elle a hâte d’être au lendemain car elle est très excitée à l’idée de me rencontrer. Pour des raisons de discrétions, nous ne souhaitons pas échanger nos numéros de mobile. Elle me dit comment elle sera habillée, charge à moi de la reconnaître.Le jour J arrivé, nous avons rendez-vous à la sortie de métro Quatre septembre toute proche de chez elle. Elle doit venir habillée d’un haut noir et d’une jupe beige … C’est vague. Je me dis que ça sent quand même un peu le plan foireux.J’arrive quelques minutes en avance. Au bout de deux minutes, une femme d’une quarantaine d’années, largement en surpoids et habillée en noir et beige arrive à la sortie du métro. Elle sourit et se dirige vers moi d’un pas décidé … Je commence à me demander dans quelle galère je me suis encore fourré.Arrivée elle est à deux pas de moi, je prends la décision de lui dire que ce n’est pas avec moi qu’elle a rendez-vous (et je suis un homme et donc plein de courage !) … mais je n’en ai pas l’occasion car elle se dirige vers la femme qui attend à côté de moi et elles partent ensemble … ouf ! Il n’est peut-être pas si foireux que ça ce plan finalement.Soulagé, je les regarde partir ensemble quand mon regard est attiré par une jeune femme brune, cheveux détachés et qui descendent jusqu’aux épaules … et portant une jupe beige avec un haut noir. Elle arrive sur le trottoir d’en face. Elle correspond parfaitement à la description donnée et … je n’en crois pas mes yeux, elle est très belle …Arrivé güvenilir bahis devant moi, nous nous jetons 2-3 regards puis elle me dit « Nous avons rendez-vous je crois ? ». C’est bien elle. Nous décidons d’aller prendre un verre afin de rompre un peu la glace.A la terrasse du café du coin de la rue, elle m’annonce être très friande de sexe et que pour joindre l’utile à l’agréable, elle a décidé de rencontrer des hommes pour « leur donner du plaisir ». Elle m’avoue que je serai son premier client et ajoute que pour le moment, elle ne souhaite pas proposer la totale et veut se limiter à des rencontres “préliminaires”Elle oriente ensuite directement la discussion vers le côté pratique de la prestation et me demande :- Tu fais combien de centimètres ?Un peu gêné par une question aussi directe, je bafouille : Heu … 19 cm mais il n’est pas trop épaisElle affiche un petit sourire coquin et réponds : Hmm, j’ai hâte de voir ça … et d’y goûter. Tu as l’air un peu timide. Et sinon, tu éjacules beaucoup ?- Non pas tropElle semble soulagé et me dit : Je préfère puis ajoute : et tu jouis rapidement ?- Ca dépend de ma partenaire et de comment elle fait monter le plaisir. J’aime quand ma partenaire fait durer le plaisir- Alors j’espère que tu apprécieras ma façon de faireJe sens l’excitation monter en moi.Je lui demande si comment elle se sent à l’idée de faire des rencontres tarifées avec des hommes.Elle me répond qu’elle préférerait ne pas avoir à le faire mais elle est venue étudiée à Paris pour profiter des possibilités de sortie et un salaire de serveuse dans un fast-food ne lui permettrait pas d’en profiter. Et elle ajoute :- En plus tu n’es pas du tout le genre d’hommes que je pensais rencontrer. Tu es même plutôt pas mal. Je pense que je vais aimer te faire plaisir.Surpris et un peu gêné de ce compliment, je reste sans voix. Elle m’avoue ensuite en rougissant un peu, que malgré son jeune âge, elle a déjà connu beaucoup hommes dans sa vie, souvent juste pour une nuit.Elle termine par un « On y va ? J’ai trop hâte … »Je règle les consommations (je suis un minimum gentleman quand même) et la suis jusque chez elle, à seulement une vingtaine de mètres du métro. Lorsque je lui fais remarquer qu’elle n’habite vraiment pas loin, elle dit « Ne te réjouis pas trop vite, j’habite un petit studio au cinquième étage et il n’y a pas d’ascenseur ».Elle choisit de passer devant moi dans l’escalier ce qui m’offre une vue magnifique sur ses jambes et ses petite fesses. Je regrette presque qu’il n’y ait pas plus d’étages à monter …Une fois atteint le cinquième étage, elle ouvre sa porte et m’invite à rentrer chez elle. Effectivement, le studio est petit et peu meublé : un coin cuisine, une armoire/penderie en métal, un meuble bas avec une petite télé dessus, une table basse et un canapé type clic-clac.Quelques secondes se passent sans bruit. Je me décide à briser le silence :- Pour ton confort, türkçe bahis je pense que c’est mieux si je fais un brin de toilette avant.- Oh oui bien sûr pas de problème.Elle me tend alors une serviette propre et m’indique une porte à côté de l’entrée et ajoute un peu gênée :- Tu verras c’est vraiment petit.Je me rends dans la salle de bain (c’est vrai qu’elle est petite) pour me laver tandis qu’elle s’installe sur son canapé et allume la télé. Quelques minutes plus tard, je ressors de la salle de bain en caleçon.- Viens t’asseoir, ce sera plus confortable.Je vais donc la rejoindre sur le canapé. Elle met sa main sur ma cuisse, me regarde dans les yeux et me dis- J’aime être embrassée, ça ne te dérange pas ? Tu es mon premier client, j’aimerai que ça se passe bien.Là, je me dis qu’il faudrait être fou pour dire non à une si belle femme et commence à approcher ma bouche de la sienne. Nous lèvres se joignent pour un baiser timide. Puis nous les laissons s’entrouvrir pour laisser nos langues se découvrir, se caresser, … Quel baiser !Elle embrasse merveilleusement bien ce qui a pour effet de faire monter mon excitation. Sa main posée sur ma cuisse remonte vers mon caleçon vers mon sexe déjà en érection. Elle interrompt le baiser et me murmure :- Hmm … Tu as l’air d’apprécier d’après ce que je sens. Voyons ça de plus près.Elle se met alors à genoux devant moi, fais glisser mon caleçon jusqu’à mes chevilles, révélant ainsi mon sexe bien droit.- Tu ne m’avais pas menti. Ça te gène si je m’occupe aussi du reste ?Moi qui adore me faire lécher les couilles, je suis comblé. Je lui réponds gentiment :- Non bien sûr, j’aime ça.Elle commence alors à donner quelques coups de langues timides sous mes couilles puis remonte délicatement vers le haut à la base de mon sexe, puis continue sa progression jusqu’à mon gland encore calotté.Elle ouvre alors la bouche pour prendre mon gland et descends doucement jusqu’à avoir tout mon sexe en bouche. Je sens alors sa langue me caresser tandis qu’elle reste près d’une minute avec tout mon sexe dans la bouche.Quel pied !Elle libère ensuite mon sexe de sa bouche, se relève et dit :- Mes cheveux me gênent. Je vais les attacher, je reviens.Elle s’éclipse quelques secondes dans la salle de bain pendant que je me dis que, oui, j’aime sa façon de faire les choses. Elle revient en s’attachant les cheveux puis enlève son haut en me disant qu’elle a un peu chaud. Je découvre qu’elle a une taille fine et une petite poitrine maintenue par un soutien-gorge noir. Malheureusement, pour moi, elle n’ira pas plus loin … Comme ça ne faisait pas partie de notre contrat initial, je ne le lui demande pas.Elle se remet à genoux, prends mon sexe dans une main, me regarde dans les yeux et me demande :- Tu aimes ?- Oui, c’est parfait.Un sourire illuminant son visage, elle dit « Je continue alors » et replonge la tête pour le lécher les couilles très doucement puis de plus en plus güvenilir bahis siteleri vite tout en caressant mon gland de sa main. Elle est très douée, elle ne m’avait pas menti dans sa réponse à mon annonce.Après s’être bien occupée de mes couilles, elle fait remonter sa langue vers la base de mon sexe puis le parcourt dans toute sa longueur en plaçant ses mains sur mes hanches puis en les faisant remonter sur mon torse au fur et à mesure qu’elle se dirige vers mon gland. Le tout en me regardant droit dans les yeux.Elle fait ensuite jouer sa langue sur mon gland et mon frein pendant de longues secondes, ce qui a pour effet de me donner des frissons de plaisirs que je n’avais jamais ressenti auparavant. Je suis en plein rêve éveillé.Puis, la bouche grande ouverte, elle gobe mon sexe d’un seul coup jusqu’à ce qu’il vienne buter au fond de sa gorge. Elle a le nez littéralement dans enfoncé dans mes poils et je sens sa langue bouger autour de mon gland. Un pur bonheur … Je sais malheureusement que soumis à un tel traitement, je ne vais tenir très longtemps.Elle doit le sentir (ou avoir besoin d’air) car elle libère son emprise sur mon sexe de quelques centimètres et commence de petit va-et-vient.Ma femme est très douée pour les fellations mais là, je suis tombée sur une reine : elle continue ses va-et-vient de plus en plus grand et de plus vite et je sens que sa langue jouer continuellement tout autour de mon gland. Quinze secondes de ce traitement suffisent à m’achever.Je la préviens que je vais éjaculer. Elle limite alors un peu l’amplitude de ses va-et-vient jusqu’à ce que je sois parcouru par une vague de plaisir et que j’éjacule dans sa bouche. Mon plaisir est si intense que j’en ressens encore les effets plusieurs secondes après avoir fini d’éjaculer. J’ai rarement ressenti un tel plaisir.Après avoir avalé mon sperme, elle reste quelques secondes à genoux à me caresser le torse, puis se relève et vient s’asseoir à côté de moi.- Alors tu as aimé ?- C’était parfait, tu ne m’avais pas menti, tu es vraiment talentueuse (je reprends volontairement le terme qu’elle avait utilisé dans sa réponse)- Merci, j’avais peur de ne pas être à la hauteur de tes attentes. En plus, tu es gentil et respectueux. Je suis contente d’être tombé sur quelqu’un de bien pour une première fois. Je reste sans voix.- Tu voudras qu’on se revoie ou c’était juste une rencontre « one shot » pour toi ?- A l’origine, j’imaginais plutôt une rencontre « one shot » mais j’ai vraiment eu un bon feeling avec toi donc pourquoi pas se revoir.Elle semblait déçue d’entendre le début de ma phrase mais elle affiche un grand sourire en entendant la fin. J’ajoute :- Par contre, je n’aime pas particulièrement faire toujours les mêmes rencontres … laissant clairement sous-entendre que si on se revoit plusieurs fois, je lui demanderai plus qu’une fellation.Elle me répond « J’ai eu un bon feeling avec toi et tu me plais donc on verra » ne fermant pas la porte à des pratiques plus réciproques. Nous continuons à discuter quelques minutes puis après un passage par la salle de bain, je la quitte avec un petit baiser et en lui promettant de lui donner de mes nouvelles.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir